Editorial

Berlin Alexanderplatz...Coucou ! Le revoilà ! Au point mort depuis près d'un an, mon site "Mes Allemagnes" revient à la vie. Une longue éclipse qu'explique un concours de circonstances.

Tout d'abord, des problèmes à répétition avec mon ancien ordinateur, puis la panne irrémédiable, qui m'a obligé à changer de matériel. Tout cela m'a mené jusqu'au début du mois de septembre, juste au moment où démarrait le grand mouvement pour la défense des retraites, auquel j'ai participé activement jusqu'au bout. Impossible de gérer un site lorsqu'on est chaque jour - et certaines nuits - en réunion, dans la rue pour manifester, aux portes des entreprises pour distribuer des tracts ou en bloquer l'entrée... Et après la - triste - fin de ce mouvement il m'a fallu quelque temps pour reprendre la vie "normale".

Et c'est alors qu'a éclaté la révolution en Tunisie. Cette fois, une bonne partie de la journée se passait sur Tweeter, où je suivais heure par heure, minute par minute, ce fascinant soulèvement d'un peuple. J'ai apporté ma - très modeste - contribution à la lutte du peuple tunisien en traduisant en français les messages souvent rédigés en anglais avant de les "retwitter". Et après la Tunisie, il y eut l'Egypte. Et puis la Libye. Et lorsque j'ai réussi enfin à me détacher de Tweeter, qui peut être un excellent outil d'information, mais aussi un maquis de rumeurs non vérifiées et un lieu d'intolérance et d'affrontement impitoyable, je n'ai pu me décider immédiatement à réinvestir le temps libéré dans ce site, qui pourtant me tient tant à coeur. J'avais du mal à renouer le fil rompu.

Heureusement, il y a eu mon nouveau voyage en Allemagne, au mois de mai, qui m'a remotivé. Lübeck, Wismar, Rostock, Stralsund, Rügen, Greifswald, la côte de la Baltique, le gothique de brique, des souvenirs qui revenaient de voyages antérieurs dans la région. Les retrouvailles avec des amis de l'ex-RDA. Francfort-sur-l'Oder, Eisenhüttenstadt et ... Berlin. Berlin, cette ville palimpseste, où, malgré les destructions de la Deuxième Guerre mondiale, l'histoire est omniprésente, sédimentée en couches distinctes ou bien, au contraire, malaxée, triturée, remixée. Berlin, où j'aimerais tant vivre...

De tout cela, je reparlerai dans les semaines et les mois à venir. En attendant, je vous propose une première (re)mise à jour, dont vous trouverez les éléments sur la page Quoi de neuf ? Il sera notamment question des relations germano-polonaises - puisque le 17 juin est le 20ème anniversaire du traité d'amitié entre l'Allemagne et la Pologne -, mais aussi de la révolte ouvrière de 1953 en RDA (un 17 juin aussi). L'actualité m'a aussi suggéré de réaliser un glossaire français-allemand sur la prétendue "crise du concombre" et l'épidémie de Eceh.

Une nouveauté par rapport à l'ancienne version : vous pourrez désormais également suivre à travers mes tweets l'actualité allemande presque au jour le jour.

Si vous visitez ce site pour la première fois, je vous conseille de consulter la page "Présentation", qui vous en exposera l'objectif et la philosophie.

Bonne visite et à bientôt !

Jacques Omnès
(18 juin 2011)


Anciens éditoriaux

05.08.2010 - 25.07.2010 - 11.07.2010 - 04.07.2010 - 27.06.2010 - 06.06.2010 - 31.05.2010 - 19.05.2010 - 09.05.2010 - 02.05.2010 - 25.04.2010 - 18.04.2010 - 11.04.2010 - 04.04.2010 - 28.03.2010 - 21.03.2010 - 14.03.2010 - 07.03.2010 - 28.02.2010