Editorial

Cette semaine les inconditionnels du "couple franco-allemand" en auront eu pour leur argent... si j'ose ainsi m'exprimer. Le 2 novembre, à Cannes, c'est en effet un couple uni, quasiment fusionnel (ne parle-t-on pas déjà de Merkozy ?) qui est apparu dans le cadre du G 20 pour fustiger le peuple grec coupable de ne pas accepter la politique d'austérité que veulent lui imposer le FMI et l'Union européenne avec comme commando de choc notre couple infernal.

Non, décidément, de cette collaboration franco-allemande-là, je n'en veux pas. Et plutôt que chez Mme Merkel, c'est chez Bertolt Brecht que j'irai chercher mes références. Après la révolte ouvrière du 17 juin 1953, il avait publié un poème d'une ironie mordante suggérant au gouvernement de la RDA de "dissoudre le peuple et d'en élire un autre". Voilà qui s'applique parfaitemement à l'attitude de la chancelière allemande et de notre président de la République face au peuple grec.

Ce même Brecht est aussi l'auteur d'un autre très beau poème, "Questions d'un ouvrier qui lit" (les germanophones trouveront ici le texte allemand), qui montre que les grands de ce monde ne seraient rien, ne pourraient rien sans les gens du peuple qui leur fournissent leur force de travail. Une réalité bonne à rappeler dans notre société où l'on voudrait nous faire croire que les créateurs de richesses sont les "marchés", qu'il faut donc les "rassurer" si l'on veut que "l'économie" fonctionne correctement.

Eh oui, il y a bien des Allemagnes. Et à celle de Mme Merkel je préfère celle de Brecht. Et il y a bien des Frances. Et à celle de Nicolas Sarkozy, je préfère celle de Jean Ferrat.

Jacques Omnès
(5 novembre 2011)


Pour accéder aux mises à jour de cette semaine, rendez-vous, comme d'habitude à la rubrique Quoi de neuf ?

Vous pouvez également suivre à travers mes tweets l'actualité allemande presque au jour le jour.

Si vous visitez ce site pour la première fois, je vous conseille de consulter la page "Présentation", qui vous en exposera l'objectif et la philosophie.

Bonne visite et à bientôt !


Anciens éditoriaux

29.10.2011 - 22.10.2011 - 15.10.2011 - 08.10.2011 - 01.10.2011 - 24.09.2011 - 17.09.2011 - 10.09.2011 - 03.09.2011 - 27.08.2011 - 20.08.2011 - 13.08.2011 - 06.08.2011 - 30.07.2011 - 23.07.2011 - 16.07.2011 - 09.07.2011 - 02.07.2011 - 25.06.2011 - 18.06.2011 - 05.08.2010 - 25.07.2010 - 11.07.2010 - 04.07.2010 - 27.06.2010 - 06.06.2010 - 31.05.2010 - 19.05.2010 - 09.05.2010 - 02.05.2010 - 25.04.2010 - 18.04.2010 - 11.04.2010 - 04.04.2010 - 28.03.2010 - 21.03.2010 - 14.03.2010 - 07.03.2010 - 28.02.2010