Editorial

Le mois de janvier est traditionnellement le mois des voeux. L'occasion de souhaiter aux membres de la famille, aux amis, aux voisins, aux collègues une "bonne année", dont on espère qu'elle apportera à chacun la santé et une vie un peu plus heureuse. Une vie plus heureuse qui, depuis quelques mois, semble se confondre pour certains hommes politiques français avec le "modèle allemand", qui représenterait l'avenir radieux vers lequel devrait tendre notre pays. Il est donc opportun de rappeler quelques données de la situation économique, sociale et politique en Allemagne qui viennent à tout le moins nuancer ce tableau idyllique

Si l'on en croit les statistiques officielles, la situation de l'emploi en Allemagne devrait nous faire pâlir d'envie. Avec un taux moyen de 7,1 % en 2011, le taux de chômage allemand est à son plus bas niveau depuis 1990. Il s'établissait à 6,6 % en décembre dernier. Mais ces chiffres sont sujets à caution, car un artifice fait sortir de la statistique de nombreux chômeurs de plus 58 ans. En fait 9 millions d'Allemands seraient des précaires.

En ce qui concerne le pouvoir d'achat des salaires, il n'aurait progressé que de 1,2 % entre 2008 et 2011 (3,7 % en France). Les salaires bruts réels, donc corrigés de l'inflation, ont connu au troisième trimestre 2011 leur plus faible hausse en glissement annuel depuis fin 2009. Entre le troisième trimestre 2010 et le troisième trimestre 2011, les salaires réels n'ont augmenté que de 0,6%. C'est le pourcentage le plus faible depuis le quatrième trimestre 2009. Et encore ne s'agit-il là que de moyennes. Les salaires réels ont baissé dans la fonction publique, mais aussi dans les banques, l'hôtellerie et le commerce. Sans oublier que 2,5 millions d'Allemands travaillent pour moins de 5 euros de l'heure !

En fait, on assiste depuis le début des années 2000 à une forte poussée de la pauvreté. Entre 2005 et 2010, le pourcentage de pauvres est passé de  12,2 % à 15,6 %. Et les inégalités se sont creusées : au cours de la même période, le ratio entre le revenu des 20 % les plus riches et celui des 20 % les plus pauvres est passé de 3,8 à 4,5. En 2010, 19,2 % des Berlinois étaient menacés de pauvreté contre 17 % en 2006. Fait plus grave encore : depuis 2001, les plus pauvres ont perdu 2 ans d'espérance de vie (75,5 ans contre 77,5, il y a dix ans).

Et, pendant ce temps, le président fédéral Christian Wulff s'accroche à son poste. Au moment où j'écris cet éditorial, il refuse de démissionner, malgré la sombre affaire de crédits un peu trop avantageux dont il a bénéficié, malgré ses mensonges, malgré ses tentatives d'intimidation à l'égard de la presse pour étouffer l'affaire. Et il a, à l'heure ou j'écris, le soutien de Mme Merkel. On le voit, l'appât du gain, le goût du luxe, l'exploitation de positions de pouvoir pour des intérêts personnels ne sont pas le propre de certains membres de la classe politique française. Rien d'étonnant à cela. Car des deux côtés du Rhin, c'est le même système, qui, avec quelques nuances, domine, au profit d'une minorité, la vie politique, économique et sociale.

Si "convergence" il doit y avoir entre la France et l'Allemagne, ce n'est pas sur ces bases qu'elle doit se réaliser mais, au contraire, en prenant en compte les intérêts de la masse de la population de nos deux pays, donc en combattant ensemble les inégalités et l'exploitation dont elles sont victimes. Alors seulement il pourra peut-être y avoir une vie plus heureuse pour nos deux peuples.

Jacques Omnès
(7 janvier 2012)


Pour accéder aux mises à jour de cette semaine, rendez-vous, comme d'habitude à la rubrique Quoi de neuf ?

Vous pouvez également suivre à travers mes tweets l'actualité allemande presque au jour le jour.

Si vous visitez ce site pour la première fois, je vous conseille de consulter la page "Présentation", qui vous en exposera l'objectif et la philosophie.

Bonne visite et à bientôt !


Anciens éditoriaux

31.12.2011 - 17.12.2011 - 10.12.2011 - 03.12.2011 - 26.11.2011 - 19.11.2011 - 12.11.2011 - 05.11.2011 - 29.10.2011 - 22.10.2011 - 15.10.2011 - 08.10.2011 - 01.10.2011 - 24.09.2011 - 17.09.2011 - 10.09.2011 - 03.09.2011 - 27.08.2011 - 20.08.2011 - 13.08.2011 - 06.08.2011 - 30.07.2011 - 23.07.2011 - 16.07.2011 - 09.07.2011 - 02.07.2011 - 25.06.2011 - 18.06.2011 - 05.08.2010 - 25.07.2010 - 11.07.2010 - 04.07.2010 - 27.06.2010 - 06.06.2010 - 31.05.2010 - 19.05.2010 - 09.05.2010 - 02.05.2010 - 25.04.2010 - 18.04.2010 - 11.04.2010 - 04.04.2010 - 28.03.2010 - 21.03.2010 - 14.03.2010 - 07.03.2010 - 28.02.2010