Editorial

Exceptionnellement, la mise à jour hebdomadaire, initialement prévue pour le 4 février, est reportée à la fin de la semaine prochaine. Merci pour votre compréhension. A bientôt !

J'ai découvert cette semaine les résultats d'un intéressant sondage sur l'image de l'Allemagne en France commandé à l'Ifop par l'ambassade d'Allemagne. On y apprend que la chute du Mur et, plus marginalement, la réunification sont les événements les plus associés dans l'esprit des Français à notre voisin d'outre-Rhin. A noter toutefois que les moins de 35 ans privilégient le premier événement et n'accordent guère d'attention à la réunification, contrairement aux personnes de 65 ans et plus.

Le souvenir de la Seconde Guerre mondiale, du nazisme, de l'extermination des juifs passent au second plan. On ne peut que se réjouir du fait que l'assimilation de l'Allemagne à la sinistre période du IIIe Reich recule dans l'opinion, à condition toutefois de ne pas oublier ces événements tragiques eux-mêmes.

Globalement, 82 % des Français ont une bonne image de l'Allemagne (assez bonne pour 63 %, très bonne pour 19 %). Mais, là aussi, une analyse plus fine des chiffres s'impose. Le jugement des sympathisants de la droite et du centre est massivement positif (plus de 90 %), résultat sans doute de la proximité idéologique avec les dirigeants allemands. Mais les Verts plébiscitent eux aussi l'Allemagne (à 88 %), conséquence probable de la décision du gouvernement allemand de sortir du nucléaire.

En revanche, plus on s'approche des "extrêmes" de l'éventail politique, plus l'Allemagne est mal perçue (même si là aussi son image reste majoritairement positive). Et il y a une corrélation évidente entre ce fait et la coupure constatée entre l'opinion des catégories socio-professionnelles élevées et celle des employés ou des ouvriers. Manifestement, l'idée que le modèle allemand n'est pas la panacée gagne du terrain dans les couches les moins privilégiées de la population. D'ailleurs, si, globalement, 62 % des Français (86 % des sympathisants UMP !) estiment que la France doit davantage s'inspirer du modèle économique et social allemand, ils ne sont que 58 % des actifs à le penser. Et 60 % des personnes interrogées (72 % des sympathisants de gauche) pensent que la pauvreté et les inégalités ont augmenté en Allemagne ces dernières années.

Vous trouverez dans la mise à jour de cette semaine des liens vers les résultats de ce sondage, qui fourmille d'informations passionnantes et offre matière à réflexion sur l'état actuel des relations franco-allemandes.

Bonne lecture et ... à la semaine prochaine !

Jacques Omnès
(28 janvier 2012)


Pour accéder aux mises à jour de cette semaine, rendez-vous, comme d'habitude à la rubrique Quoi de neuf ?

Vous pouvez également suivre à travers mes tweets l'actualité allemande presque au jour le jour.

Si vous visitez ce site pour la première fois, je vous conseille de consulter la page "Présentation", qui vous en exposera l'objectif et la philosophie.

Bonne visite et à bientôt !


Anciens éditoriaux
21.01.2012 - 14.01.2012 - 07.01.2012 - 31.12.2011 - 17.12.2011 - 10.12.2011 - 03.12.2011 - 26.11.2011 - 19.11.2011 - 12.11.2011 - 05.11.2011 - 29.10.2011 - 22.10.2011 - 15.10.2011 - 08.10.2011 - 01.10.2011 - 24.09.2011 - 17.09.2011 - 10.09.2011 - 03.09.2011 - 27.08.2011 - 20.08.2011 - 13.08.2011 - 06.08.2011 - 30.07.2011 - 23.07.2011 - 16.07.2011 - 09.07.2011 - 02.07.2011 - 25.06.2011 - 18.06.2011 - 05.08.2010 - 25.07.2010 - 11.07.2010 - 04.07.2010 - 27.06.2010 - 06.06.2010 - 31.05.2010 - 19.05.2010 - 09.05.2010 - 02.05.2010 - 25.04.2010 - 18.04.2010 - 11.04.2010 - 04.04.2010 - 28.03.2010 - 21.03.2010 - 14.03.2010 - 07.03.2010 - 28.02.2010