Le Pavillon de Thé du manoir de Klein Trebbow
(Juillet 2009 - Allemagne du Nord - Mecklenburg-Vorpommern)


Sur un itinéraire autour de Schwerin, nous sommes amenés, le 2 juillet, à découvrir un Pavillon de Thé entré dans l’Histoire…



Après une visite de Schwerin,
la capitale du Land, où le Bundesgartenschau – exposition nationale des jardins attire la foule...

... puis un passage à Wiligrad, nous découvrons Klein Trebbow à quelques kilomètres au Nord.

Une bourgade rurale comme tant d’autres, d’environ 800 habitants avec une grande superficie agricole, autour de son manoir, le Gutshaus Klein Trebbow. Le village garde encore son caractère campagnard, avec de grands bâtiments dédiés à la culture des céréales (granges, entrepôts, hangars) et à l'élevage (étables, laiterie), activités qui furent largement maintenues et complétées socialement dans la période 1946-1980 (où le domaine devient ferme d’Etat et le manoir siège de l’administration municipale).

Le manoir lui-même, quasiment inoccupé, est en attente de restauration et de réaffectation et les bâtiments agricoles sont pour la plupart en mauvais état. Un habitant viendra nous dire alors : « Tout ça, c’est dans les mains des spéculateurs ! ».

La propriété, avec un premier manoir, bâti en 1750 est vendue en 1774 à la famille von Barner. Le manoir actuel est construit en 1865, il restera (avec les terres, les récoltes, et … les revenus du travail des employés) propriété des von Barner jusqu’à la fin de juin 1945. Deux frères en sont les propriétaires en 1939 : Magnus Friedrich (dates inconnues), qui meurt au front, et Claus Ulrich (1899 – 1978), qui épouse en août 1939 Tisa von der Schulenburg (1903 – 2001).

Issue d’une grande famille de la noblesse militaire, instruite dans les établissements les plus huppés, Tisa s’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Berlin en 1926. C’est une dessinatrice de grand talent, d’une sensibilité à fleur de peau face à l’injustice, à la misère et aux tyrannies, qu’elle dénoncera sans fard. C’est elle qui va gérer le domaine jusqu’à la fin de la guerre. Elle divorce en 1946, se convertit au catholicisme et se retire comme nonne au couvent de Dorsten où elle continue son œuvre graphique. (pour plus de détails, voir le lien qui lui est consacré)

De ses quatre frères, c’est de Fritz-Dietlof, né en 1902, qu’elle est le plus proche. Haut fonctionnaire, élitiste mais « social » - il sera même surnommé « le comte rouge » - , il est nommé en 1937 vice-président de la police de Berlin, puis en 1939 président du gouvernement de Silésie. Considéré comme peu fiable, il est exclu du Parti en 1940. Il participe à la campagne de Russie et est affecté ensuite comme réserviste à Postdam.

Il fait partie du « Grafenkreis » (Cercle des Comtes) qui réunit militaires de haut rang, nobles prussiens et hauts responsables du Reich qui imaginent rapidement l’élimination et le remplacement d’Hitler. C’est lui qui gagne von Stauffenberg aux idées des conjurés. Comploteur très actif, il entretient aussi des relations très étroites avec les cercles résistants civils de Carl Goerdeler et de Julius Leber.

C’est tout naturellement que Tisa von der Schulenburg l’accueille souvent à Klein Trebbow, et c'est ainsi que Fritz-Dietlof Graf von der Schulenburg va retrouver, à Pâques 1944, dans le Pavillon de Thé, Claus Schenk Graf von Stauffenberg pour préparer l’attentat du 20 juillet.

Fritz-Dietlof est présent quand la bombe contre Hitler explose. Arrêté immédiatement, sa défense face au sinistre Freisler est admirable de courage, il sera exécuté le jour même de sa condamnation à mort (10 août 1944)

En 2003, un hommage solennel est rendu à Tisa pour le 100e anniversaire de sa naissance et le 18 juillet 2004 le Pavillon de Thé restauré devient mémorial de l’attentat contre Hitler.

Liens

Schwerin et le BUGA

http://www.schwerin.de
http://www.buga-2009.de/

Klein Trebbow

http://www.klein-trebbow.de/( plusieurs pages à dérouler, mais pas de traduction en français disponible)

Tisa von der Schulenburg et son frère Fritz-Dietlof

http://www.tisa-von-der-schulenburg.de/ 
http://de.wikipedia.org/wiki/Fritz-Dietlof_von_der_Schulenburg
http://www.telegraph.co.uk/news/obituaries/1323306/Countess-Elisabeth-von-der-Schulenburg.html
( la traduction en français est abominable !)

Claus Schenk Graf von Stauffenberg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Claus_von_Stauffenberg
http://www.dhm.de/lemo/html/biografien/StauffenbergClaus/


Retour au menu